Wednesday, October 5, 2022
Accueil Uncategorized Cameroun > In memoriam: 5 ans après sa mort, Bafia refuse d’oublier Monseigneur Benoit Bala.

Cameroun > In memoriam: 5 ans après sa mort, Bafia refuse d’oublier Monseigneur Benoit Bala.

Par panorama
0 commentaire

Ambiance à la cathédrale Saint Sébastien de Bafia à l’anniversaire de la disparition de l’évêque

Par Junior Atogo’togo

Le 31 Mai 2017 au matin. La voiture de monseigneur Bala, 58 ans, est retrouvée garée sur le pont d’Ebebda, sur la Sanaga, le plus long fleuve du Cameroun. A l’intérieur, sur le siège avant droit, un message : « je suis dans l’eau » est posé à côté de sa carte nationale d’identité et des documents personnels

Ce 30 Mai 2022 marque le cinquième l’anniversaire de la disparition de l’ancien patron de l’église catholique dans ce diocèse. La date coïncide avec la fête de l’Ascension. La cathédrale Saint Sébastien de Ngondol par Bafia vit le recueillent. La cathédrale n’a reçu qu’une centaine de personnes pour cette messe.  Beaucoup de prières ponctuent la célébration. « Nous vivons dans la logique de l’ascension, c’est-à-dire dans l’espérance que le vide laissé par notre évêque sera vite comblé » indique le filleul du défunt.

« Certes il y a un administrateur qui fait tout pour qu’on ne se sente pas seuls, mais nous rendons la mémoire de Mgr vive. Personnellement, j’essaie au mieux d’assumer la responsabilité qu’il m’a confiée et en me montrant collaborateurs de ses successeurs, notamment notre administrateur apostolique », confie le jeune prêtre. Pendant la messe certains fidèles, prosternés ou agenouillés devant le tombeau du défunt, se concentrent, marmonnant des paroles. A la fin de chaque messe, une prière est dite à l’intention de Dieu le créateur afin que le vide soit comblé à la hauteur de l’amour et l’attachement que les fidèles avaient envers du disparu. Mgr Bala, lui, assiste à tout cela. Lui qui repose à l’arrière de la salle, dans un mausolée qui se transforme par moments en un lieu pèlerinage.

En rappel et selon le journal « Le Monde », tout commence le 31 Mai 2017 au matin. La voiture de monseigneur Bala, 58 ans, est retrouvé garé sur le pont d’Ebebda, sur la Sanaga, le plus long fleuve du Cameroun. A l’intérieur, sur le siège avant droit, un message : « je suis dans l’eau » est posé à côté de sa carte nationale d’identité et des documents personnels. Durant trois jours marins et sapeurs-pompiers   camerounais   mènent   en vain des recherches. C’est finalement un pêcheur qui retrouve le corps sans vie de l’évêque, flottant dans la Sanaga au lieu-dit Tsang, le 2 Juin 2017 ; La dépouille est acheminée à Yaoundé pour y être autopsiée et une enquête pour « mort suspecte » est ouverte.

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous disposons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

 

 

  

NOUS CONTACTER

revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie